Dev
ORIGINES : Sylas

Demacia se complique.

DevAuteurSMALL BABY PANDA
  • Copié dans le Presse-papiers

Sylas de Liebourg, votre escarmoucheur voleur d'ultime préféré, est revêche et rebelle, car il a passé presque toute sa vie enfermé. C'est un révolutionnaire aigri, un peu bourrin et un peu crâneur. Mais il était si gentil, avant.

Lorsque l'artiste conceptuel Snuny « Kindlejack » Pinatdat a rejoint l'équipe en charge des champions, il a commencé par travailler sur un mage de la voie du haut, un archétype de gameplay représenté par peu de champions, qui pourrait permettre un afflux de joueur sur la voie la moins aimée.

« L'idée d'origine était une jeune championne, craquante, pétillante et amusante », explique-t-il.

« Puis on a fait Sylas. »

À vos sorts

Pendant que Krinklejank explorait des concepts de cette championne amusante, pétillante et fraîche, le game designer senior Blake « Squad5 » Smith commençait à travailler sur son arsenal. Il a commencé par tourner autour d'une compétence à laquelle il pensait depuis des années : le vol de sorts.

Mais il y avait un petit problème énorme : League n'était pas codé pour des compétences de vol de sort.

« Je ne pensais pas que ce serait techniquement possible, parce que j'avais posé la question à des ingénieurs, et ils me répondaient : 'Non, ne fais pas ça, tu es fou' », se souvient Squad5. Mais après avoir reçu une réponse moins catégorique de la part d'autres ingénieurs, il a exploré son concept de vol de sorts.

« J'avais une version très, très approximative du sort qui allait devenir le R de Sylas, et je l'ai imaginé de manière très détournée. Mais il a suffi d'un seul test interne pour comprendre que ce serait super. »

01_Meme.jpg

Mème pour expliquer l'ultime de Sylas

Mais que ce soit amusant à jouer ou non, la construction de cet ultime allait devenir le cauchemar des ingénieurs. Pour que le vol de sorts fonctionne dans League, l'équipe devait effectuer un remaniement majeur de toutes les compétences du jeu.

Les détails factuels de ce défi demandaient beaucoup de réflexion, mais pour résumer le souci, jusqu'à ce jour-là, les sorts de League n'étaient pas configurés pour qu'un autre champion puisse y avoir accès. Les sorts étaient collés à chaque champion.

Avant Sylas, le concept d'une compétence (tout le déroulé d'un sort, du début à la fin) n'existait pas vraiment dans les systèmes de League. La plupart des sorts existaient dans les scripts individuels d'un champion, et le moteur de jeu ne considérait pas chaque compétence comme une entité séparée. Les passifs n'étaient pas non plus indépendants. Pour que ces compétences et leurs attributs passifs soient transférés à Sylas, l'équipe des ingénieurs devait construire ces systèmes et les mettre en place pour tous les champions du jeu.

« Le moteur de jeu avait essentiellement besoin de placer chaque sort dans une capsule et de dire 'Voilà tout ce dont tu as besoin, et rien d'autre, et je sais combien de temps tu en as besoin' », explique l'ingénieur du jeu Chris « Griftrix » Laubach.

C'était une entreprise fabuleuse. Il fallait reconfigurer chaque sort du jeu, ce qui demandait déjà beaucoup de travail, mais il y avait aussi la complexité supplémentaire des métamorphes comme Nidalee ou Jayce, et le fait que certains sorts s'adaptent aux dégâts, tandis que Sylas utilise de la puissance.

Le défi de la conception de Sylas a permis d'établir de meilleurs standards pour le moteur de League à long terme, et a ouvert la voie pour Viego et le mode Grimoire ultime.

« Chaque fois que je vois les ingénieurs qui m'ont aidé pour l'ultime de Sylas, je continue de m'excuser et de les remercier », confie Squad5 en riant.

Mais le travail d'équipe des ingénieurs a payé. En plus de devenir le sort emblématique de Sylas et de repousser les limites des compétences dans League, l'ultime de Sylas a également permis à l'équipe de définir l'apparence et la personnalité du champion.

Le sombre secret de Demacia

La mage pétillante de la voie du haut était encore la ligne de mire de l'équipe, et le plan initial était d'utiliser cette compétence de vol de sort pour le bien. Mais ils ont rapidement compris que voler des sorts n'était pas très héroïque, pour Sylas ou ses adversaires.

02_SylasUlt.gif

« Quand nous avons commencé les tests de jeu, le tout premier commentaire que nous avons reçu sur ce sort était 'C'est méchant, c'est très méchant.' », raconte Squad5. « On recevait ça comme s'il nous narguait, genre 'Ça m'amuse de te tuer avec ton sort, je t'em***de.' »

Alors l'équipe s'est remise à plancher, sur un personnage plus sombre.

03_EarlyConceptArt.jpg

L'équipe a commencé à réfléchir à un concept de prisonnier. Des années plus tôt, Anthony « Ant in Oz » Reynolds Lenne avait proposé l'idée que Demacia gardait des mages enfermés dans des prisons secrètes. On a repris ce concept pour Sylas.

Ils ont envisagé une sorcière farceuse ou un traqueur de mages zélé. Une idée de personnage théâtral à la Houdini, qui pouvait maîtriser n'importe quel sort et s'échapper de n'importe quelle prison a séduit l'équipe pendant un moment, mais il a fini par paraître trop potache.

C'est là que les auteurs John « JohnODyin » O'Bryan et Rayla « Jellbug » Heide ont trouvé l'idée d'un prisonnier sans les compétences d'artiste de l'évasion : un mage puissant, enfermé à Demacia depuis quinze ans.

« Nous avons commencé à rebondir sur les idées de pétricite et de Demacia en tant que pays », confie Kanklejazz. « Et si Sylas était quelque chose que Demacia avait essayé d'enterrer ? »

04_Demacia.jpg

La pétricite est un matériau blanc pierreux, qui vient d'antiques arbres fossilisés. Demacia utilise la pétricite dans son architecture pour se protéger contre la magie. La plupart des Démaciens pensent qu'elle étouffe simplement la magie, mais sa propriété première est d'absorber et de stocker la magie.

Demacia est une ville de lumière et d'ordre, berceau de champions aussi appréciés que Garen, Jarvan et Lux. Mais dans leur effort pour chasser la magie hors de leurs frontières, même s'ils ont les meilleures intentions du monde, une vraie révolution gronde sous cette pétricite. Une révolution qui n'attendait qu'un chef charismatique et intelligent pour prendre son essor.

C'est là qu'intervient Sylas.

Sylas est originaire d'une région mineure de Demacia, né avec la capacité magique de voir la magie cachée et de rediriger les pouvoirs magiques d'autrui. Très jeune, il avait même aidé les traqueurs de mages à trouver des magiciens cachés.

05_YoungSylas.jpg

Mais après un incident qui coûta la vie à deux traqueurs de mages et une jeune fille, on enferma Sylas pour le laisser pourrir dans une prison demacienne, enchaîné avec des menottes de pétricite.

06_ImprisonedSylas.jpg

« J'ai immédiatement adopté l'idée de chaînes comme imagerie et comme arme principale. J'aime bien l'idée que son ultime soit de prendre le pouvoir de son ennemi pour le retourner contre lui », explique Kinderjab. « Et les chaînes sont une sorte de métaphore dans ce sens. On prend le symbole de l'oppression pour renverser l'oppresseur. »

Dommage pour vous, les gardes PNJ. Les menottes de pétricite ne firent que renforcer Sylas en lui permettant de conserver et de contrôler sa magie.

07_Shackles.jpg

« Sans les chaînes, sa magie jaillit de manière incontrôlable comme de l'eau depuis un tuyau d'arrosage », dit JohnODyin. « Ces chaînes lui servent de batterie, comme une valve de contrôle qui permet de l'entreposer, de l'utiliser à volonté et de la concentrer. »

Tandis que les illustrations conceptuelles prenaient forme, Kinojam réfléchit aux détails de la vie de Sylas. Que mange-t-il en prison ? Pourquoi son pantalon est-il si serré ? Comment fait-il pour être aussi musclé ? (Les Demaciens le nourrissent bien, mais il fait sa diva. Il porte le même pantalon depuis qu'on l'a enfermé quand il était jeune, et fait des tractions avec des chaînes énormes.)

08_FullArt.jpg

La palette de Sylas est la même que celle de Garen, mais désaturée, pour montrer que son amour pour Demacia s'est estompé. Il est même marqué du symbole des traqueurs de mages demaciens, qu'il portera à vie.

La personnalité de prisonnier musclé de Sylas influence son gameplay, et inversement. Au fil des tests, Squad5 comprit que de nombreux ultimes volés fonctionnaient mieux si Sylas pouvait s'y consacrer entièrement. Faire de Sylas un escarmoucheur de mêlée avec de la mobilité, plutôt qu'un mage traditionnel, lui permettait de lancer des sorts comme l'ultime d'Amumu sans se faire tuer instantanément.

09_SylasGlasses.jpg

Sylas a porté des lunettes, pendant une brève époque de son développement. Les lunettes lui permettaient de lire les livres et manuscrits que Lux lui apportait. On a aussi envisagé de donner à Sylas un lézard apprivoisé.

L'histoire de Sylas entrecroise celle de Lux quand elle s'enfonce dans les donjons de Demacia. Elle commence à apporter à Sylas des livres et des manuscrits, dont un lui révèle les pouvoirs de la pétricite, clef de l'évasion de Sylas.

10_Manuscript.jpg

Et cette évasion déclenche une rébellion à Demacia.

L'avenir de Demacia et de Sylas

Pour l'équipe narrative, l'histoire d'un révolutionnaire dans une société comme Demacia s'est développée sans heurt. La persécution des mages menée par le royaume créait une poudrière qui n'attendait qu'une étincelle.

« Une fois que nous avions ce personnage-là, dans un endroit où la magie était interdite, il s'est un peu écrit tout seul », estime JohnODyin. « Qui pouvait-il être ? » Quelle est la conclusion logique d'une personne opprimée par le système qui doit y pourrir ? Que peut-elle devenir ? Et que représenterait-elle pour d'autres gens dans la même position que lui ? L'histoire est pleine d'exemples, pas besoin de chercher très loin. Pour moi, le plus amusant dans Sylas, c'était qu'on posait sur Demacia une question qui ne pouvait pas avoir de bonne réponse. 

L'évasion de Sylas taille en lambeaux la version idéalisée et statique de Demacia. Le roi de Demacia, père de Jarvan IV, meurt dans les suites de l'évasion de Sylas, ce qui plonge le royaume dans la confusion. Sylas commence à recruter des adeptes, d'autres mages exilés, pour poursuivre sa révolution. Puis il se rend à Freljord dans l'espoir de rassembler d'autres alliés et de trouver de puissantes magies antiques. Et son histoire se poursuit.

Il s'efforce d'abattre la monarchie demacienne, mais son statut de méchant est ambigu. Son existence ajoute une complexité tout à fait indispensable à Demacia.

« Sans vouloir manquer de respect aux mains de Garen ou Lux, Demacia avait besoin d'un peu de conflit », estime JohnODyin. « Le royaume ne peut se résumer à cet idéal chevaleresque simpliste. Il ne peut pas exister dans le vide ; il doit lutter contre quelque chose en interne. »

Et son histoire a fait avancer toute l'histoire de Runeterra, explique Squad5.

« Vers l'époque où Sylas est arrivé, nous avons accepté l'idée, en tant que société et que licence, d'avoir des évolutions, du changement. »

Alors, où se poursuivra l'histoire de Sylas ? Représente-t-il vraiment, comme il l'affirme, la vraie Demacia ? Seul l'avenir nous le dira.



  • Copié dans le Presse-papiers

Contenu lié
Contenu lié