Actualités
Arrêt des clubs

Les clubs vont bientôt disparaître sur le client de League of Legends et l'appli mobile League+.

ActualitésAuteurKaradwe
  • Copié dans le Presse-papiers

Bonjour à tous ! Aujourd'hui, nous vous annonçons que nous allons désactiver les clubs dans un futur proche. Nous aimerions donc vous présenter les raisons liées à cette décision et veiller à ce qu'un maximum de joueurs soit au courant de cet arrêt avant qu'il soit effectif.

Pourquoi désactivons-nous les clubs ?

Évolution des outils communautaires

Les outils permettant de créer une communauté, de l'entretenir et de la gérer ont beaucoup évolué au fil du temps. De TeamSpeak à Ventrilo, en passant par Mumble et Discord, cela fait des décennies que les développeurs aident les joueurs à rester en contact de façon innovante. Ce qui a commencé comme un simple système d'aide pour le chat vocal et textuel a évolué en une suite d'outils dédiés aux jeux vidéo et dotés de nombreuses fonctionnalités permettant aux joueurs de communiquer sur différents jeux, de diffuser en direct leurs parties et de coordonner leurs sessions de jeu.

La vocation principale de sociétés comme Discord consiste à permettre aux communautés et aux amis de rester en contact, et lorsque vous comparez les fonctionnalités d'un produit tel que Discord avec celles des clubs (notre version d'un outil favorisant la communication dans une équipe et l'intégration sociale), le contraste entre les expériences offertes est saisissant. Les clubs ne sont que l'une des nombreuses fonctionnalités de League of Legends que nous souhaitons développer ou mettre à jour. Cependant, cette diversité fait que nous ne parviendrons jamais à créer un outil communautaire capable de rivaliser avec les leaders du marché. Nous acceptons cette situation et nous vous encourageons à utiliser leurs outils !

Contraintes technologiques

Bon, cette partie est un peu barbante, mais c'est l'un des éléments déterminants dans notre décision : la technologie utilisée par les clubs reposait sur un mélange de systèmes maison et de logiciels tiers, et à l'époque, c'était plutôt prometteur. Malheureusement, les composants externes de cette technologie ne sont plus intégralement pris en charge par leur développeur d'origine. Par conséquent, comme toutes les technologies, elle a fini par ne plus résister à l'épreuve du temps. Notre équipe a eu beau résoudre les problèmes et colmater les brèches, cela n'a fait que repousser l'inévitable. Si nous voulons que les clubs continuent à faire partie intégrante de l'expérience de League of Legends pour les dix prochaines années, nous devons repartir de zéro.

Étant donné qu'une refonte totale aurait été nécessaire, nous nous sommes posé ces questions : le jeu en vaut-il vraiment la chandelle ? Qu'est-ce qui est le plus important pour les joueurs ? Les outils sociaux sont-ils un domaine dans lequel nous pouvons proposer une expérience haut de gamme ? Compte tenu de la vitesse à laquelle les outils de gestion communautaire évoluent, nous avons rapidement compris que ce n'était pas en nous concentrant sur cette fonctionnalité que nous ferions la plus forte impression auprès des joueurs.

Se recentrer sur les domaines de prédilection

Le développement de League of Legends (et de TFT, désormais !) reste, selon nous, le domaine dans lequel nous excellons. Lorsque nous voyons un fossé que nous pouvons combler en matière d'expérience de jeu (comme nous pensions pouvoir le faire avec les clubs), nous sautons sur cette occasion d'offrir quelque chose d'utile aux joueurs. Toutefois, le revers de la médaille, c'est que lorsque nous proposons aux joueurs une expérience pire que ce que peut offrir la concurrence, cela signifie que nous n'aurions probablement pas dû nous engager sur cette voie.

Nous estimons donc qu'à l'avenir, nous devrions nous concentrer sur les domaines dans lesquels nous sommes en mesure de vous proposer une expérience digne de ce nom. Par exemple, les domaines comme la lutte contre les comportements néfastes dans le jeu, l'amélioration de notre client, la refonte de notre système d'objets ou la création de nouveaux modes de jeu tels que TFT. D'autres personnes sont bien plus douées que nous pour ce qui est de la création d'incroyables systèmes de gestion de la communauté. Nous devons nous concentrer sur les domaines dans lesquels nous pouvons répondre à vos besoins de façon unique.

Transition vers Discord

J'ai parlé plusieurs fois de Discord dans cet article, et il y a une bonne raison à cela. Nous estimons que Discord est une excellente alternative à notre système de clubs actuel. Cet outil est plus complet. Ainsi, les membres de votre club et vous-même pouvez diffuser vos parties ou utiliser la technologie de suppression du bruit dans le chat vocal. De nouvelles fonctionnalités sont régulièrement ajoutées à Discord et nous sommes très nombreux à l'utiliser au quotidien pour jouer avec nos amis, mais aussi pour discuter avant et après une partie. Des tas de bons outils sont disponibles à l'heure actuelle, mais, à notre humble avis, Discord fait partie des meilleurs.

Nous allons établir un partenariat avec Discord afin de faciliter la transition depuis les clubs pour les joueurs qui souhaitent garder leur communauté. Nous aurons d'autres informations à vous communiquer dans les prochains mois, avant de désactiver officiellement les clubs, mais nous voulons que vous puissiez créer un serveur Discord en toute simplicité pour le partager ensuite avec les membres de votre club et jouer ensemble sans accroc.

Mises à jour futures

Nous prévoyons de désactiver les clubs pendant la présaison, soit à la fin de l'année 2020. La présaison fait office de point de transition naturel dans le cycle de League of Legends. Nous espérons donc que cela laissera assez de temps aux joueurs pour s'adapter à cette nouvelle vie sans cet outil.

Cela dit, nous avons très envie de connaître votre avis et de comprendre ce qui est le plus important pour vous dans le cadre de cette transition. Au cours des prochains mois, nous resterons à l'écoute de toute remarque ou suggestion susceptible de nous permettre d'affiner ce plan de transition.



  • Copié dans le Presse-papiers